Le commerce du "Commodity coffee"

Le café dit "de commodité".

Il s’agit de la quasi-totalité du café produit et échangé dans le monde.

On parle ici de production de masse qui fait l’objet d’un cours sur les marchés mondiaux. Le café vert est l'une des matières premières agricoles les plus échangées dans le monde en termes de valeur !

Il provient de plus de 50 pays d’Amérique Centrale et Latine, d’Afrique et d’Asie et la superficie actuellement cultivée représente environ 7 millions d’hectares, soit deux fois la superficie des Pays Bas. Sa culture fait vivre environ 25 millions de personnes. S’il est surtout consommé aux Etats Unis, en Europe et au Japon, on constate depuis quelques années une hausse importante de la consommation par les pays producteurs, notamment au Brésil et en Inde.

commodity coffee - culture café expliquée par Lomi 

Les qualités de café sont définies sur la base d’un certain nombre de critères : taille, couleur, taux d’humidité (qui ne peut dépasser 13%), défauts (grains cassés, présence de coques... comptés sur un échantillon de 100g), etc.

Le « commodity coffee » s’échange dans des bourses de matières premières. Celles-ci cotent chaque jour, en fonction de l’offre et de la demande, un café dit « standard » c’est-à-dire correspondant à des qualités « moyennes ».
Ensuite, en fonction des qualités réelles du café échangé, le prix de vente sera ajusté, en plus ou en moins, par rapport au cours du jour.


Les cafés de commodité obtiennent une note inférieure à 80/100 selon le standard d'évaluation défini par La Specialty Coffee Association.


Chez Lomi, nous ne proposons que des cafés dits de spécialité, dont la note est supérieure à 80/100. Ces cafés de spécialité sont achetés aux producteurs à un prix bien supérieur à la côte sur les marchés du commodity coffee.

 

 


Article précédent Article suivant