La culture café Lomi

En France, le café n’a pas toujours été jugé digne d’intérêt. C’est le remède que l’on prend à la fin du repas pour aider à la digestion. Le compagnon de la cigarette tout au long de la journée. Le coup de fouet pour se réveiller le matin.

Soyons lucides : au « pays de la gastronomie », le café est généralement mauvais. Si vous lisez ces lignes, c’est que vous avez fait un autre choix pour votre établissement, votre bureau ou pour votre palais tout simplement et que vous nous faites confiance pour vous accompagner dans cette démarche. Nous vous en remercions.

Un café de qualité est le résultat d’une alchimie complexe. Nous ne cessons
de le répéter, mais chaque étape compte. La sélection des cafés verts et leur torréfaction, nous en faisons notre affaire. Mais ensuite... Une mouture trop fine ou trop épaisse, irrégulièrement tassée, une eau trop chaude, et c’est toute l’attention portée en amont qui est réduite à néant. C’est la raison pour laquelle nous mettons un point d’honneur à partager et transmettre notre savoir-faire aux professionnels des métiers de bouche et au grand public pour que la préparation finale de la boisson exprime tout le potentiel du grain.
Mais il nous a semblé important d’aller plus loin. En effet, peut-on concevoir un sommelier qui ne saurait rien à l’histoire du vin, ses cépages et modes de culture ? Un boucher qui ignorerait la race bovine de la viande qu’il vend ou encore les conditions dans lesquelles l’animal a été élevé ? Pourquoi en serait-il autrement du café ?
Alors voilà. Ce guide Culture Café que nous allons décliner en plusieurs posts, nous l’avons conçu comme une base de culture générale sur le café. Et nous espérons qu’il vous donnera envie d’aller plus loin dans l’exploration de ce monde fascinant.

Bonne lecture !
Aleaume et l'équipe Lomi

Article suivant